Zoom sur la SASU : la forme plébiscitée par les entrepreneurs

Zoom sur la SASU : la forme plébiscitée par les entrepreneurs

Les créateurs d’entreprises se heurtent toujours au type et à la forme juridique à adopter pour leur entreprise. Vous voulez fuir la routine qu’offre le travail de salarié en créant votre propre entreprise ? Vous souhaitez créer une SASU et ne savez pas comment cela fonctionne ou vous hésitez ? Nous faisons un zoom qui vous édifie sur tous les contours d’une SASU.

La SASU, de quoi s’agit-il ?

L’acronyme SASU est utilisé pour désigner les Sociétés par Actions Simplifiée Unipersonnelle. Celle-ci est autre forme de Société par Actions Simplifiée (SAS), à la seule différence qu’avec la SASU, le capital social est détenu par un seul et unique associé.

S’adaptant à tous les profils d’entrepreneurs, l’associé unique de cette forme juridique peut être une personne physique ou morale. Les règles de création d’une SASU sont très flexibles et sont sujettes à des mutations selon l’organisation que vous avez choisie. Bien qu’elle dispose d’un fonctionnement plus flexible, la SASU fonctionne avec les mêmes règles qu’une SAS, vu que c’est la même forme sociale.

Pourquoi opter pour une SASU ?

Opter pour la SASU comme forme juridique comporte plusieurs avantages. Si vous travaillez à votre propre compte, il vous sera avantageux de choisir la SASU comme forme juridique. Car, considéré comme assimilé salarié, votre entreprise demeure affiliée au régime général de la sécurité sociale et vous bénéficiez donc d’une bonne couverture. De plus, en tant que personne morale, la SASU est une structure indépendante de son dirigeant, ce qui vous assure une bonne sécurité. Ici, vous n’êtes responsable de votre société qu’à hauteur de ce que vous y avez investi et vos biens personnels sont protégés en cas de saisie, sauf en cas de faute de gestion.

La SASU vous offre une excellente liberté et une bonne flexibilité. Ainsi, vous pouvez créer une SASU tout en étant salarié, à condition de nommer un Président ; et si vous avez un associé, vous pouvez aisément migrer vers une SAS. Enfin, le montant minimum du capital social d’une SASU est fixé à un euro. Mais vous devez déposer 50 % du capital de la firme dans un compte bancaire.

Créer une SASU : comment s’y prendre ?

Vous voulez savoir comment créer une SASU ?  Sachez que pour créer une SASU, il existe plusieurs étapes simples et pratiques à suivre.

  • Vous devez tout d’abord rédiger ses statuts ;
  • Ensuite, constituez un dossier avec toutes les pièces justificatives requises (pièce d’identité, justificatif de domicile, attestation de non-condamnation, extrait d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés datant de moins de trois mois, CERFA, l’imprimé M0, etc.) ; et publier une annonce légale dans un journal officiel.
  • Puis, envoyez le dossier au Greffe pour l’immatriculation ;
  • Enfin, après toutes ces formalités et le dépôt de votre dossier, vous recevrez un extrait K-Bis, attestant de l’existence officielle de votre société. Il faudra alors vous inscrire au registre des impôts.

Toute cette procédure entraine des frais qui varient et il est conseillé de vous faire aider par un professionnel. Si vous avez besoin d’indépendance ou si vous souhaitez vous lancer dans l’entrepreneuriat, le choix de la SASU sera très pertinent. Ce statut juridique vous permettra de profiter de divers avantages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *