Que comprendre de la sous location airbnb ?

Que comprendre de la sous location airbnb ?

Quel investisseur en immobilier ne convoitera pas une région touristique? Et qu’arrivera-t-il si on tente la sous-location tout en étant locataire dans cette même région? La plateforme airbnb donne un coup de pouce à ceux qui veulent sous louer. Néanmoins, vous devriez prendre connaissance des règles qui le régissent. 

La sous-location airbnb avec accord écrit du propriétaire

Pour entamer une sous location airbnb, un locataire est tenu de rédiger une demande auprès du véritable propriétaire du logement à sous louer. Airbnb favorise  juste la rencontre entre les offreurs et les demandeurs de logement de location. Ce service lui permet de recueillir des commissions auprès des deux parties.

Le propriétaire doit alors faire parvenir à son locataire une autorisation rédigée et dûment signée. Le locataire a l’obligation de transmettre cette autorisation à son sous-locataire. La copie du contrat de bail principal qui lie le locataire au bailleur doit être remise à ce dernier.

Comment fixer le prix de sous-location avec airbnb?

Quand l’accord écrit venant du propriétaire pour sous louer est entre vos mains, vous pouvez vous adonner à l’activité tranquillement. Vous avez la possibilité de faire de la sous location le plus fois de fois possible. Cependant, le prix du loyer que vous enseignerez aux sous-locataires doit rester inférieur au loyer que vous payez.

En effet, l’article 8 de la loi du 6 juillet 1989 le confirme. Ainsi, le prix du mètre carré des logements en sous location airbnb ne doit pas dépasser celui que le locataire paie. Si ce cas se produit, le locataire doit payer la différence au propriétaire. Ce prix doit également figurer dans la demande d’autorisation auprès du propriétaire. 

Quels sont les droits des sous-locataires?

Si le contrat de bail principal est suspendu, les sous locataires n’ont aucun droit de réclamation sur le bailleur principal. Au contraire, le propriétaire a le droit de leur exiger le paiement d’une indemnité d’occupation que le juge fixera. En effet, les sous-locataires sont des occupants illégaux aux yeux de la loi.

En outre, en cas de non-paiement de loyers par le locataire qui pratique la sous location airbnb, le propriétaire est en droit d’adresser aux sous-locataires pour les réclamer. Ces derniers ne peuvent pas non plus prétendre à l’aide au logement.

Que faut-il retenir sur la plateforme airnbnb?

L’appellation Airbnb est issue de deux mots anglais “Air bed and breakfast” signifiant lit pneumatique et petit déjeuner. Ce nom ainsi que le site qui porte ce nom sont  inventés par des Américains. Ce site fait office de plateforme de rencontre entre les hôtes et les vacanciers.

Les hôtes peuvent mettre en location un logement vide ou meublé ou une partie de leur logement. Ce qui favorise la pratique de la sous location airbnb. Il suffit de faire une inscription sur le site pour présenter son logement pour la location ou la sous location. Airbnb demande une commission de 3% de la part des hôtes dans tous les pays du monde. Les frais exigés par airbnb pour les vacanciers varient en fonction de leur pays d’origine (entre 0 et 20 %).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *