Comment s’expatrier au Brésil ?

Comment s’expatrier au Brésil ?

Riche en culture et haut en couleur, le Brésil est considéré comme un véritable Eldorado. Il réserve pour les étrangers des clichés et des opportunités professionnelles attrayants. C’est pourquoi il attire de plus en plus les gens de toute part. Si vous êtes également intéressée à cette destination, ce guide vous explique comment s’expatrier au Brésil.

Les préparations à faire avant le départ

Pour faciliter la période d’accommodation, l’idéal serait d’apprendre les bases du portugais avant d’arriver dans cette nation. Les Brésiliens parlent peu l’anglais et encore moins le français. Le portugais de ce pays n’est pas tout à fait identique à celui que l’on entend en Europe. Il convient pour cela de se familiariser avec les expressions locales pour éviter tout mal attendu. 

Pour ce pays haut en diversité et en culture, les préparatifs avant le départ ne sont pas simplement matériels et administratifs, mais peut-être aussi mentaux. Vous devez en effet vous préparer à un éventuel choc culturel. Il est pour cela plus astucieux de découvrir avant de partir la tradition et les coutumes brésiliennes. Vous pourrez également apprendre le mode de vie qui rythme leur quotidien. Si vous voulez savoir comment s’expatrier au Brésil, vous devez  tenir compte de ces aspects. 

Les formalités d’expatriation au Brésil

Une fois installés, les personnes qui disposent d’un visa à séjour de courte durée sont priées de se présenter, dans un poste de police fédérale. Il faut réaliser cette action au moins 30 jours après l’arrivée. Après cela, l’autorité remet une carte d’identité pour les étrangers CIE. 

Pour les Français, les Belges, les Suisses et les Canadiens, leur passeport reste valable pour une durée de 6 mois à compter de la date d’entrée au Brésil. Par contre, le visa n’est pas obligatoire pour ces ressortissants si le délai de leur séjour ne dépasse pas 90 jours. Les jeunes personnes ayant 18 à 30 peuvent bénéficier d’un visa « Vacances Travail » ou PVT de 1 an. Elles sont autorisées à travailler durant cette période.  

Les étrangers souhaitant postuler à une proposition d’emploi peuvent effectuer une demande de résidence et un permis de travail. En effet, il faut un CTPS (Cartera de Trabalho e Previdência Social) si vous voulez envoyer votre candidature à un poste. Ce document contient en général un livret de travail délivré par le Service du Travail et une carte d’identification fiscale (CPF/CIC) émise par le Ministère des Finances.

Les erreurs à éviter

La différence entre la culture et la perception des choses pourraient parfois se conduire facilement aux mauvaises interprétations. Pour se fondre dans le cadre et réussir son expatriation au Brésil, l’astuce idéale est d’éviter certaines choses et de respecter quelques règles de bonne manière. Dans ce cadre, il faut limiter l’utilisation des doigts pour s’exprimer. Pour les Brésiliens, certains gestes avec les doigts sont des insultes. 

Dans ce pays, la bise entre hommes est parfois mal interprétée. Il est conseillé pour cela de limiter vos gestes avec vos contacts masculins avec une poignée de main. Les Brésiliens ne sont pas adhérents à la ponctualité. Le retard ne signifie pas un manque de respect. Pour les rendez-vous, ne vous vexez pas si votre ami ou votre invité arrive bien au-delà de l’heure convenue. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *