C’est quoi l’adénome de la prostate ?

C’est quoi l’adénome de la prostate ?

L’affaiblissement des organes masculins est dû à de nombreux facteurs. Pour le cas de la prostate, le problème est souvent lié à l’âge. L’adénome de la prostate est une des maladies qui peut survenir chez la gent masculine à partir de 50 ans. Elle n’est pourtant pas classée parmi les maladies graves. 

Les causes de l’adénome de la prostate

L’adénome de la prostate se traduit par l’augmentation du volume de la prostate à partir de la cinquantaine. L’augmentation de la prostate est normale à cet âge, mais le fait d’avoir l’adénome de la prostate la grossit de manière progressive. L’hypertrophie bénigne de la prostate est aussi un autre nom de cette maladie. La modification de la production d’hormone masculine est la cause principale de cette pathologie. 

Les principaux symptômes de l’adénome de prostate

Il n’existe pas de signes concrets de l’adénome de la prostate. La maladie ne sera identifiée qu’après un examen médical. Les troubles urinaires sont les plus fréquents au début de la maladie. Les victimes se plaignent souvent de la dysurie, de la faiblesse du jet, de la pollakiurie, la dysfonction sexuelle.  Cette maladie touche 80% des hommes à la cinquantaine. 

Les traitements possibles de l’adénome de prostate

L’adénome de la prostate est une maladie qu’on peut très bien traiter. Dès les premiers symptômes, il faut immédiatement faire un examen urologique. Pour cela, il faut consulter un urologue qui recommandera une analyse urinaire et sanguine. Ce prélèvement montrera la présence ou non de microbes dans la vessie. 

Si le patient souffle du gonflement de la prostate, l’urologue passe par les traitements médicaux. Ce traitement permet de diminuer le volume de la prostate et apaiser les symptômes. 

Si les résultats sont négatifs, l’intervention chirurgicale sera préconisée. Cette approche chirurgicale consiste à adopter l’énucléation prostatique au laser en insérant une résectoscope par l’urètre jusqu’à la prostate. Ce mode de traitement de l’adénome de prostate se fera sous anesthésie générale pour que le patient ne ressente aucune douleur. Cette intervention dure en moyenne une heure tandis que le sondage vésical post op peut durer 24 heures. 

Les techniques de prévention de cette maladie

Utiliser des méthodes de prévention contre l’adénome de la prostate n’est pas vraiment efficace selon des études scientifiques. Mais il est possible de prévenir les malaises liés à cette maladie. 

La libération de la prostate est recommandée. Il faut par exemple garder le même rythme pour les activités sexuelles. Il faut également limiter la consommation d’eau après 19 h afin d’assurer le bon fonctionnement de l’appareil urinaire. Il faut uriner sans attendre lorsqu’on ressent une envie pour éviter l’irritation de la vessie. 

Par ailleurs, il est important de diminuer les plats salés et épicés, le chocolat, l’alcool. Ces aliments entraînent l’apparition de plusieurs symptômes. 

La prise de médicament décongestionnant est déconseillée en cas de rhume pour pouvoir uriner facilement. D’autre part, le sport n’est pas à négliger pour réduire l’inconfort occasionné par l’adénome de la prostate. Les genres de sport qui poussent la vessie tels que le volley-ball, le tennis … sont à bannir. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *